LE GIPSY KING DE LA PEUPLERAIE

Orsay vs Drancy | 9 décembre 2018

« Je ne les remercie pas les mecs de la Tango Army… A cause d’eux tout le monde pense que je suis vraiment gitan ! ». Les choses remises à leur place, Kevin peut se permettre un petit compliment : « sans blague, c’est les meilleurs. Il n’y a pas mieux. Si on a gagné le prix Rugby Passion, c’est en grande partie grâce à eux je pense ».

Un bel éloge de la part de la part d’un joueur qui a pas mal bourlingué sur les terrains de France et d’ailleurs : formé à Marseille, il évolue ensuite à Carcassonne puis chez les Espoirs du Stade Français. A 21 ans, il est recruté comme joker médical par Gloucestershire, club anglais de rugby à XIII. L’expérience est courte mais formatrice et lui permet de faire le bonheur de l’équipe nationale espagnole, qui tentera en 2019 de se qualifier pour la première Coupe du Monde de son histoire.

Mais avant cette aventure, Kevin est concentré à 100% sur la réception de Drancy : « Une date qu’on a coché dans le calendrier. Drancy c’est une grosse équipe, avec un jeu basé sur le défi physique. Comme nous, c’est une équipe de copains, ils se connaissent bien […] Un vrai révélateur, on va voir de quoi on est capable. »

Auteur d’un gros match – notamment en défense – contre Antony, Kevin sera l’un des atouts du CAORC pour contrer les Drancéens. Tout comme la première ligne, mise à l’honneur sur l’affiche de match : Kevin en profite pour chambrer son pote Will « tenir une mêlée avec de si petits mollets… Il n’y a qu’à Orsay qu’on voit ça ! ».

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply