Equipe Réserve

Après un premier revers cette saison et une défaite sur la pelouse de Meaux, ce deuxième déplacement de suite était synonyme de danger pour Orsay qui pouvait voir ses adversaires directs pendre de l’avance au classement.

Les locaux donneront du fil à retordre aux Tangos, mais après un beau chassé-croisé ce sont les Orcéens qui l’emportent 36-23 grâce à une fin de match parfaitement négociée. 3 essais encaissés mais 5 inscrits, par l’intermédiaire de Micka Moulé, Evan Megier, Mathieu Cherrier et Louis Picot pour un nouveau doublé.

Grâce à cette victoire, Orsay est bien installé dans le wagon de tête. Derrière Meyzieu, invaincu avec 28 points, ils sont quatre équipes à compter 5 victoires en 6 matchs : Nuits-Sait-Georges, Orsay, Saint Priest et Meaux. La course s’annonce rude !

Equipe 1 

Facile vainqueurs de Meaux la semaine précédente, les Essonniens faisant face à un tout autre défi contre une belle équipe de Rillieux invaincue à domicile cette saison.

En première mi-temps, Orsay est beaucoup pénalisé pour des plaquages haut et à deux. Les Tangos subissent, sont menés, mais trouvent les ressources mentales pour revenir à hauteur alors qu’ils évoluent à 14. A la mi-temps, le score est de 10 partout, le suspense est entier.

En seconde période, les rôles s’inversent. Après avoir encaissé une pénalité, les Orcéens confisquent la balle et dominent les débats. Dans le dur, les locaux sont poussés à la faute et vont prendre deux cartons jaunes. Après un second essai personnel inscrit par le demi de mêlée Clément Anon, les Tangos enfoncent le clou par l’intermédiaire de Baptiste Fleureau. Dupuy, encore lui, viendra clore les débats par un dernier essai synonyme de bonus offensif.

Après cette 6ème victoire en autant de matchs, Orsay vient confirmer son excellent début de saison. Avant d’affronter Antony, qui vient de sortir la tête de l’eau après sa première victoire de la saison, les Tangos vont pouvoir profiter d’une semaine de repos bien méritée.

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply