Résumé PUC ORSAY | 1ère journée 9 septembre

C’est par un grand soleil que nos Seniors débutent la saison sur le terrain du PUC. Les supporters sont venus en nombre pour ce premier match de la saison, que les Tangos espèrent emporter pour faire mentir leur malédiction du premier match perdu.

ÉQUIPE 1

Les Orcéens entrent parfaitement dans la partie, avec un bel essai en bout de ligne signé Louis Picot Mimpfoundi. La transformation est manquée mais le match est bien lancé dès la 3ème minute. Les Pucistes répondent quelques minutes plus tard par une pénalité qui vient récompenser une longue séquence dans les 22m orcéens. 5 à 3.

Les Tangos repartent à l’abordage et s’installent dans la moitié de terrain adverse. Le ballon arrive à nouveau sur l’aile de Picot Mimpfoundi mais la dernière passe est mal ajustée et sort en touche. L’arbitre revient à une pénalité bien placée, Baptiste Fleureau ajoute 3 points.

Le combat est rude entre les 2 équipes qui se rendent coup pour coup. Pénalités et en-avant ne permettent que rarement au jeu de se développer. Il faut attendre la dernière minute de la première mi-temps pour voir Orsay décrocher enfin son adversaire au tableau d’affichage : pour son premier match, le Rennais Sébastien Fasquel (rentré à la place de Picot) se joue de la défense adverse et marque le deuxième essai du match. Transformation manquée à nouveau, 13-3 à la mi-temps.

Les pucistes reviennent sur le terrain avec de nouvelles intentions et plantent un essai sous les poteaux dès la première minute. 13-10, tout est à refaire pour Orsay.

3 minutes plus tard, le CAO est à deux doigts d’inscrire son troisième essai par l’intermédiaire de Gomez Lopez, mais une main puciste l’empêche d’aplatir. L’arbitre revient à une pénalité, Fleureau la passe et permet à Orsay de prendre 6 points d’avance.

Le PUC pousse mais le buteur violet se rate totalement sur 2 pénalités faciles à passer : par deux fois, le ballon tombe du tee, le score en reste là. Les pucistes, impuissants face aux crochets dévastateurs de Benoit Verrier, arc-boutés sous les assauts de Gaby Puech et ses coéquipiers, ne reviendront plus. 3 pénalités de Fleureau viendront donner un peu d’ampleur à la victoire des Tangos.

ÉQUIPE 2

Plus tôt dans l’après-midi, la Réserve avait également parfaitement lancé sa saison en battant 15-3 l’équipe 2 du PUC, grâce notamment à deux essais de Tanguiz et Catala, ainsi qu’une grosse défense en fin de match.

 

Dimanche prochain, nous vous attendons nombreux à la Peupleraie pour le premier match à la maison ! Au menu, réception de Chartres qui a également remporté son premier match en terrassant Genneviliers avec le bonus offensif.

Share Now

Leave us a reply