RÉSUMÉ ORSAY PLAISIR | 20 JANVIER 2019

De la pluie, des bourrasques de vent à décrocher les peupliers, le coup d’envoi du Crunch 2019 à 16h… Malgré des conditions compliquées, les supporters étaient venus soutenir leur équipe contre les promus havrais !

Equipe réserve

En ouverture, l’équipe réserve laissait très peu d’espoir à l’avant dernier du championnat. Dans la foulée d’un Brice Martinez en cannes, les Tangos avaient déjà inscrit 6 essais à la mi-temps du match. Le festival se poursuivait après la pause, mais le calvaire des Normands s’arrêtait dès la 50ème minute de jeu pour cause d’effectif incomplet les empêchant de remplacer leurs joueurs blessés. Score final 48-7, François Paubert attendra avant de refouler le terrain !

Les essais orcéens : Tenguiz Khetsuriani (6, 38) Brice Martinez (26, 29) Nicola Larre (36) Alexandre Navarro (38) Antoine Cazot (46) Maxime Moreau (48)

Equipe 1

L’enjeu de ce match est important : avec un match en moins, Orsay est 4ème derrière Drancy et Beauvais, 2 concurrents directs chez qui le CAORC se déplacera. Une victoire bonifiée serait la bienvenue…

Les Tangos démarrent pied au plancher ce match : un gros volume de jeu sous la baguette de son métronome et capitaine du jour Mathias Kaiser, et un premier essai est inscrit dès la 3ème minute. Baptiste Fleureau se charge de transformer en coin sa propre réalisation, le match est lancé.

Orsay continue ensuite de tenir le ballon mais les Havrais sont très solides en défense. Il faut attendre la 30ème minute pour voir le Breton Seb Fasquel marquer le deuxième essai du match. Orsay finit très fort mais ne parvient pas à enfoncer le clou, 14-0 à la mi-temps.

Le début de seconde période est clairement à l’avantage des maritimes. Un essai planté à la 50ème puis les Bleus continuent de pousser sur la ligne d’en-but orcéenne… C’est finalement Clément Anon qui vient libérer le peuple Tango à la 66ème par un beau crochet mystifiant 3 défenseurs. Facile, Fleureau passe une troisième transformation en coin malgré la tempête, tandis que Morgan Parra passe de son côté une bien mauvaise après-midi du côté de Twickenham…

Alors que le bonus semble leur échapper, le 4ème essai est arraché à la dernière minute : une touche vite jouée par Raza depuis son camp, un beau travail de Kevin Caron qui reçoit le ballon sur son aile avant de redonner à Lisandro Gomez qui file au milieu des poteaux. Pour le coup, le challenge ne semble pas assez relevé pour notre buteur qui décide de taper à côté.

Mission réussie pour Orsay qui reste accroché au peloton de tête, les 3 premiers ayant également bonifié leur victoire.

Les essais orcéens : Baptiste Fleureau (3), Sébastien Fasquel (27), Clément Anon (65), Lisandro Gomez Lopez (79)

Crédit photo : Christophe PORTAT & Steven BAILLEUX

Share Now

Related Post

Leave us a reply