RÉSUMÉ ORSAY LE RHEU | 10 MARS 2019

C’est une constante depuis 3 matchs : le vent souffle fort à La Peupleraie ! Ce qui n’empêche pas les Tangos d’engranger les victoires et les essais. En ce dimanche 10 mars, Orsay reçoit les Bretons du Rheu, une équipe qui avait battu les Tangos en Réserve et en Première lors de la phase aller.

Equipe Réserve

Contre le vent, Orsay va parfaitement lancer son match en marquant sur ses deux premières occasions. Sébastien Catala et Maxime Moreau, tels deux footballeurs, poussent tour à tour le ballon au pied pour un essai dès la 8ème minute. Jean-Baptiste Soucasse fait parler à son tour sa précision au pied pour un essai de Catala. Les Tangos feront ensuite le dos rond pour rentrer aux vestiaires avec un score de 12-0.

Les Rheusois n’abdiquent pas et vont marquer au retour des vestiaires après un nouveau temps fort. La deuxième mi-temps sera presque à sens unique et les visiteurs ne sont pas loin de marquer à nouveau, mais la défense orcéenne tient bon. Les Tangos se permettent même le luxe de marquer en contre à la 77ème par l’intermédiaire de Brice Martinez.

Une victoire 22-5 pour des Orcéens efficaces qui ont su scorer sur toutes leurs actions.

Equipe 1

Contrairement à son habitude, Orsay ne parvient pas à emballer le match dès les premières minutes : approximations, en-avants… Les deux équipes sont aussi beaucoup pénalisées. Il faut attendre la 25ème minute pour voir les premiers points de la partie : Raza joue vite une pénalité au pied des poteaux et envoie Florian Cousin à l’essai.

Après un temps fort rheusois, récompensé par une pénalité, Raza joue à nouveau rapidement une pénalité pour un essai de Marko Gvozdenovic. Le même Gvozdenovic s’échappe quelques minutes plus tard pour aplatir une seconde fois. Malgré quelques difficultés à développer son jeu, Orsay est déjà en possession du bonus offensif alors que l’arbitre siffle la mi-temps, 19-3 au tableau d’affichage.

La 2nde période sera d’un tout autre acabit : libérés, en confiance, les Tangos vont régaler leur public avec quatre nouveaux essais et des gestes de grande classe, comme cette sublime chistera d’Alexandre Navarro pour l’essai de Dylan Diemer. Entré sous les acclamations de la Tango Army pour sa première en Première, Romain Le Gouis y va également de son essai. Le dernier essai est superbe : remise intérieur d’Alexandre Bordes pour l’inévitable Paul de Gennes, le jeu rebondit et Marko offre l’essai à son compère de la 3ème ligne Bordes.

Une véritable démonstration pour un score final de 45 à 3. Seule ombre au tableau : la sortie sur blessure (subluxation ?) de François Paubert, qui faisait son grand retour en équipe 1. On attend de ses nouvelles même si cela semble moins grave que pensé en premier lieu.

Avant même de disputer son match de retard chez la lanterne rouge arrageoise, les Tangos profitent du faux pas de Beauvais à Gennevilliers pour prendre la 3ème place, à un point seulement de Drancy.

Share Now

Related Post

Leave us a reply