Pour la 17ème journée de Championnat, un gros défi est imposé au CA Orsay qui se déplace chez le leader incontesté Marcq-en-Barœul. Invaincus, les Nordistes n’ont pas laissé une seule équipe s’échapper du Stadium de Lille avec un point de bonus offensif.

Equipe Réserve

Les deux équipes réserves sont premières à égalité avant cette rencontre. Après un début de match prometteur, les Tangos vont peu à peu sortir de leur match, dominés sur les zones de rucks et les mêlées. Le score est lourd à la fin du match, les Tangos n’ayant réussi à concrétiser leurs temps forts malgré de longues phases de possession dans les 22m adverses. 27-3, les Marcquois ont pris leur revanche suite à leur défaite 39-10 à La Peupleraie en octobre.

Equipe 1

Au sein d’un stade de 20.000 places qui a fait les heures de gloire du LOSC il y a quelques années, Les Tangos se montrent entreprenants et dangereux dès le coup d’envoi de la partie. Un gros volume de jeu, quelques fulgurances et un drop passé par Baptiste Fleureau pour valider cette excellente entame. Réduits à 14, les Marcquois continuent de subir les vagues orcéennes, malheureusement pas concrétisées par de nouveau points.

Les Tangos baissant un peu le pied, Marcq-en-Barœul va en profiter pour prendre les commandes du match après un gros arrêt de jeu consécutif à la sortie sur civière de Sébastien Fasquel. 3 pénalités passées par leur impeccable buteur et un carton jaune pour Paul de Gennes… Les Marcquois vont également planter un essai en bout de ligne et ainsi faire fructifier leur temps fort. 16-3 à la mi-temps, un score frustrant qui valide l’impressionnante efficacité des Nordistes.

Au retour des vestiaires, le rythme est quelque peu retombé. Les Tangos tentent beaucoup mais la défense est hermétique. Les Marcquois touchent peu de ballons mais se montrent finalement plus dangereux, par l’intermédiaire notamment de leur arrière très en cannes. Un nouvel essai inscrit à la 57ème, et les Nordistes semblent se diriger vers une nouvelle large victoire à domicile…

C’est sans compter sur l’abnégation et le courage des Tangos qui repartent à l’attaque de plus belle. Après plusieurs occasions infructueuses, le salut finit par venir du pack avec un essai de Marko Gvozdenovic à la 70ème. Les dix dernières minutes sont orcéennes, et Karim Bendjelloul valide cette superbe fin de match en aplatissant le deuxième essai sous les poteaux. Il reste une possession, le public retient son souffle… Mais un en-avant mettra fin aux espoirs de victoire.

Orsay repart tout de même avec un point de bonus défensif arraché dans les derniers instants. Un point important tant pour le moral que pour le classement : la course pour la deuxième place s’annonce très serrée entre Orsay, Beauvais et Drancy !

001

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply