En ce jour de Pâques, Orsay se déplace à Drancy pour le dernier choc des phases de poule.

Fédérale B

Si les Tangos sont assurés de se qualifier pour les phases finales, ce n’est pas le cas des Drancéens qui sont d’ores et déjà éliminés. Totalement libérés, les locaux mettront en place un beau jeu de mouvement durant tout le match, mettant à mal la défense orcéenne. Si les deux équipes se rendent coup pour coup en première période, 10-14 pour Orsay à la mi-temps, Drancy prendra le dessus en seconde, pour s’imposer 25-14. Avec pas moins de 4 essais encaissés, les Tangos devront montrer plus d’envie lors des phases finales !

Le 16ème de finale aura lieu sur terrain neutre le 12 mai, il faudra attendre le jeu des péréquations pour connaitre notre adversaire.

Les essais orcéens : Johan Labouysse (6e) Anthony Anon (33e)

Fédérale 2

L’enjeu de cette dernière journée est simple : le vainqueur sera premier de poule et bénéficiera d’un calendrier logiquement plus favorable en phases finales.

La première mi-temps est clairement à l’avantage des Tangos. Pourtant, ce sont les Drancéens qui scorent les premiers, par une pénalité à la 10ème minute. S’ensuit une grosse période de domination essonnienne, en supériorité numérique après les deux cartons infligés au locaux – dont un jaune bien mûr sur un placage en l’air très dangereux sur notre Gauthier Michelet national. Domination malheureusement pas assez récompensée avec pour seuls points un essai transformé de Marko Gvozdenovic. Drancy reviendra en fin de première période avec deux pénalités pour mener 9-7 à la mi-temps.

Pragmatiques, solides et efficaces, les locaux planteront deux nouvelles pénalités pour faire passer le score à 15-7 à la 53ème minute. Alors que les Tangos poussent pour revenir au score, c’est Drancy qui va marquer en contre grâce à un exploit de son numéro 10 tapant à suivre pour lui-même. La victoire presque acquise, les esprits vont s’échauffer quelque peu obligeant l’arbitre à sortir un carton jaune de chaque côté – Gaby Puech côté orcéen. A deux minutes de la fin, Clément Anon allègera le score en aplatissant son propre coup de pied à suivre.

Insuffisant pour Orsay qui perd donc son match 22-12 et laisse son adversaire lui reprendre la première place qualificative (rappelons que l’Olympique Marcquois Rugby est privé de phases finales).

Les essais orcéens : Gvozdenovic (18e) C. Anon (78e)

Malgré cette défaite, Orsay est bien sûr qualifié pour les phases finales ! Notre adversaire : l’US Meyzieu Rugby, club du Rhône qui a finit troisième de sa poule, derrière Villefranche/Saône et Nuit saint Georges. RDV le 5 mai à l’extérieur et le 12 mai à la Peupleraie pour encourager nos Tangos !

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply