24 ans, demi d’ouverture, à Orsay depuis cette saison, professeur en activité physique adapté

Ton adaptation au CA Orsay Rugby Club ?

Ça s’est très bien passé, le groupe est sympa, les anciens nous ont bien accueillis. On est invaincu en Première comme en Réserve, ça joue sur la bonne ambiance au sein du groupe.

En deux mots, que t’inspire le CA Orsay ?

J’avais déjà de très bons échos, j’ai pas mal d’amis qui y ont joué. C’est un club très bien organisé et une vraie famille. C’est aussi un club où l’on prend du plaisir, on rigole bien. Des mecs de l’équipe ont par exemple mis sur Le Bon Coin une annonce au nom de Gribouille, qui a reçu plein d’appels de gens cherchant à acheter sa voiture !

La Coupe du Monde de rugby au Japon ?

Pour le XV de France, je trouve ça un peu triste en termes de jeu proposé, c’est pas top. Comme favori, je trouve les Sud-Af très très forts.

Tes objectifs personnels cette saison ?

Je sors de deux saisons compliquées à Clamart, je veux progresser un maximum tout en m’amusant et en prenant du plaisir, que ce soit en Première ou en Réserve.

Ton avis sur le club de Grand Dole ?

En Première ils font un bon début de saison avec 2 victoires. C’est costaud il va falloir faire attention. C’est plus compliqué pour leur B qui est à trois défaites mais il faudra les respecter, ils vont tout faire pour se relancer.

Ton pêché mignon ?

J’ai bien faire la fête, l’apéro.

Le joueur le plus fort avec qui tu as joué ?

Louis Picot : autant d’essais que de matchs joués, c’est assez fort de sa part.

Un moment où tu t’es senti fort ?

Quand j’ai réussi à plaquer Louis Picot.

Et un moment où tu t’es senti ridicule ?

Quand j’entrainais à l’Ecole de Rugby à Clamart, j’ai pris un crochet par un Benjamin. Je me suis senti très faible…

La meilleure excuse pour un retard à l’entraînement ?

Bachir Deblaoui a fait fort. Il a réussi à récupérer un justificatif de la RATP pour un retard de train je crois. Très fort.

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply